Crestarsys

Antonio Fiori : L’avenir est électrique

Spread the love

Il prenait, en quelque sorte, une photographie mentale du tout, qui permettait ensuite le rappel immédiat des parties. Beaucoup d’écoles lançant ces cours sont privées, et même les acteurs subventionnés par l’état sont régulièrement tenus de rendre des comptes sur les dépenses qu’ils engagent. Ici c’est un orateur dont les plus belles périodes sont coupées par les élancements d’une dent malade, ailleurs c’est un personnage qui ne prend jamais la parole sans s’interrompre pour se plaindre de ses souliers trop étroits ou de sa ceinture trop serrée, etc. On s’en convaincra en considérant une mentalité déjà plus « évoluée ». Je ne saurais hésiter : en posant mon corps, j’ai posé une certaine image, mais, par là aussi, la totalité des autres images, puisqu’il n’y a pas d’objet matériel qui ne doive ses qualités, ses déterminations, son existence enfin à la place qu’il occupe dans l’ensemble de l’univers. Je l’ai mérité. Le troisième atout américain (qu’on ne retrouve pas à la même échelle dans d’autre pays) est la permanence d’un esprit entrepreneurial, suscité par une pensée universitaire qui encourage l’indépendance de pensée et la prise de risque pour le bien de la communauté. Point n’est besoin de s’échanger des cadeaux dans l’entreprise car ce qu’ils échangent ce n’est pas exclusivement des biens et des richesses, des choses utiles économiquement. Dix-neuf biosimilaires ont déjà obtenus un avis favorable de l’agence européenne du médicament. Ici elle se préoccupait davantage de fabriquer l’explo­sif, là de le faire détoner. De ce point de vue, elle se rapproche davantage des sciences de l’ingénieur que de la physique, elle est plus pratique que théorique. Si nous avons été assez heureux pour donner plus de clarté à la notion du hasard, pour en arrêter plus nettement les traits caractéristiques, pour en tirer des conséquences qui apportent quelque perfectionnement à la théorie, nous pourrons sans trop de présomption espérer qu’en suivant la même analyse, ou une analyse du même genre, nous parviendrons à jeter quelque jour sur ces questions relatives à l’harmonie du monde, à la part du hasard des causes finales : questions qui sollicitent la curiosité inquiète de l’ignorant comme du savant, et à la poursuite desquelles l’humanité ne peut rester é Il faut désormais lui donner du contenu, notamment dans le cadre de l’accord en cours de négociation avec l’Inde et de l’accès de la Chine au statut d’économie de marché. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Le travail de la pensée ressemble au forage d’un puits ; l’eau est trouble d’abord, puis elle se clarifie ». Une politique d’investissement doit se situer dans le temps long. Si cette connaissance se généralise, ce n’est pas seulement la spéculation qui en profitera. C’est en vain qu’on en chercherait la trace dans quelque chose d’actuel et de déjà réalisé : autant vaudrait chercher l’obscurité sous la lumière. Cette proposition pourra sembler paradoxale, et nous devons reconnaître qu’elle se trouve en contradiction avec les théories soutenues par la plupart des philosophes français. Après sélection d’un candidat-médicament, les coûts du développement préclinique réglementaire et des phases cliniques I et II dépassent souvent les 30 à 40 millions d’euros, selon les domaines thérapeutiques. Supposons, en effet, qu’on veuille marquer que ces deux clans constituent deux espèces, au sens biologique du mot : comment s’y prendra-t-on, là où le langage ne s’est pas encore imprégné de science et de philosophie ? La réorganisation totale, qui peut seule terminer la grande crise moderne, consiste, en effet, sous l’aspect mental qui doit d’abord prévaloir, à constituer une théorie sociologique propre à expliquer convenablement l’ensemble du passé humain : tel est le mode le plus rationnel de poser la question essentielle, afin d’y mieux écarter toute passion perturbatrice. Car ses tubes sans soudure sont avant tout en acier. Oui, mais on n’eût pas obtenu le maximum de création en quantité et en qualité. Pour la seule année 2013, la réduction des émissions de CO2 (économies de carburant, d’insecticides, d’herbicides et surtout séquestration de carbone dans le sol) a été estimée à 28 millions de tonnes, soit la consommation annuelle de 12 millions de voitures, le tiers du parc automobile français ! On a bien souvent fait remarquer que la plupart des instincts sont le prolongement, ou mieux l’achèvement, du travail d’organisation lui-même. Sur ce second point nous serons également d’accord. L’agriculture française deviendra ainsi plus compétitive. La personne en cause, d’ailleurs, n’est pas toujours celle qui parle. A étant les prémisses, et B la conclusion, la question consiste à savoir si ces faits sont réellement dans un rapport tel, que si A est, B est.

Archives

Pages