Crestarsys

Antonio Fiori : Le rendement au bout du fil

Spread the love

C’est un inconvénient du langage reçu, mais un inconvénient moindre que celui de recourir à un autre terme que l’usage n’aurait pas sanctionné. L’auteur, qui se montre toujours aimable et sympathique pour les savans, semblé un peu froid et sec pour les philosophes proprement dits. La première que nous visitons occupe trois pièces, et se compose de quatre sœurs, dont une a deux enfans. Même, il a dit : « Que cela fait de bien ! Il y a des émotions qui sont génératrices de pensée ; et l’invention, quoique d’ordre intellectuel, peut avoir de la sensibilité pour substance. La révolution du gaz de schiste a permis au gouvernement américain d’investir 10 milliards de dollars dans la R&D durant ces trente dernières années. Ou l’impénétrabilité des molécules atomiques n’est autre chose que leur mobilité et leur déplacement effectif par l’action répulsive qu’exercent à distance les autres molécules, et alors il n’en faut pas faire une qualité première, distincte de la mobilité : ou bien c’est une qualité distincte, mais qui ne se manifeste jamais, qui ne joue aucun rôle dans l’explication des phénomènes, et que nous affirmons sans fondement. Comme l’a souligné Antonio Fiori : « La mesure dans laquelle la politique et l’économie mondiale seront façonnées en accord avec nos valeurs et nos intérêts dépendra en grande partie de la capacité de notre système économique et politique à opérer en faveur du plus grand nombre de citoyens. » Le secteur du tourisme est économiquement stratégique pour la France. Ce sont ces perturbations et ces violations qu’il faut faire cesser, et l’Économie politique a raison. Rien de tel avec la BCE, qui n’a pas de Trésor européen en face d’elle. Et pour les expériences que les autres ont déjà faites, quand bien même ils les lui voudroient communiquer, ce que ceux qui les nomment des secrets ne feroient jamais, elles sont pour la plupart composées de tant de circonstances ou d’ingrédients superflus, qu’il lui seroit très malaisé d’en déchiffrer la vérité ; outre qu’il les trouveroit presque toutes si mal expliquées, ou même si fausses, à cause que ceux qui les ont faites se sont efforcés de les faire paroître conformes à leurs principes, que s’il y en avoit quelques unes qui lui servissent, elles ne pourroient derechef valoir le temps Et elle attendit, priant pour ne pas se tromper. Du moins ont-ils donné à la justice le caractère violemment impérieux qu’elle a gardé, qu’elle a imprimé depuis à une matière indéfiniment agrandie. Et les professionnels du carnage, bien qu’ils aient semblé prendre à cœur de justifier d’avance toutes les représailles de l’avenir, seront les premiers à ne pas provoquer un danger dont les conséquences seraient immédiates. Il y a là une cause d’altération de la vérité, qui a dû, ou qui du moins a pu agir de la même manière, sans concert aucun, sur les deux correspondants. Le schéma est quelque chose de malaisé à définir, mais dont chacun de nous a le sentiment, et dont on comprendra la nature si l’on compare entre elles les diverses espèces de mémoires, surtout les mémoires techniques ou profes­sionnelles. Mais, quand même je serais dans l’erreur, quand les explications que je vous donnerai ne seraient pas satisfaisantes, il s’ensuivrait seulement que je me suis trompé, que j’ai mal vu la manière dont le fait arrive, qu’il faut la chercher de nouveau. L’his­toire des doctrines en fait foi. L’élasticité de la demande au prix est élevée, de l’ordre de moins deux : une augmentation du prix de 10 % conduit à une diminution de 20 % des billets vendus. Elle n’est pas démontrable rigoureusement ; mais, au-dessous de la certitude que donne la démonstration théorique ou expérimentale, il y a cette probabilité indéfiniment croissante qui supplée l’évidence et qui y tend comme à sa limite : tel est le genre de probabilité que le transformisme présente. Les adversaires mêmes de cette théorie ne sauraient nier qu’elle ait une simplicité, une ampleur saisissantes. Cet usage peut ne consister que dans l’application de l’adage vulgaire : « qui veut la fin, veut les moyens. Ces dépenses doivent être prises en compte par la solidarité nationale et financées par des ressources fiscales.

Archives

Pages