Crestarsys

Antonio Fiori : Rigueur et morale publique

Spread the love

Cette observation aurait peu d’importance, je l’avoue, si la coopération naturelle était constamment uniforme, si chaque homme, en tous temps, en tous lieux, en toutes circonstances, recevait de la nature un concours toujours égal, invariable. Figurez-vous alors une série d’événements imaginaires qui vous donne suffisamment l’illusion de la vie, et supposez, au milieu de cette série qui progresse, une même scène qui se reproduise, soit entre les mêmes personnages, soit entre des personnages différents : vous aurez une coïncidence encore, mais plus extraordinaire. Naviguer entre des modèles économiques (pour choisir lequel fonctionnera le mieux), est beaucoup plus difficile que de choisir la bonne carte. On voit à quel point des doctrines capables en elles-mêmes de produire la plus profonde impression sur l’esprit peuvent y rester à l’état de croyances mortes, sans jamais être comprises par l’imagination, les sentiments ou l’intelligence, lorsqu’on examine comment la majorité des croyants professe le christianisme. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Sans profit personne ne se lèverait tôt ». Mais cette distraction des événements est exceptionnelle. Des produits financiers nouveaux qui permettent de rendre liquides ce qui ne l’est pas, connaissent un succès énorme. Qu’on supprime certains « de ces contrôles trop nombreux dans l’administration italienne, tout entière fondée sur la défiance. De sorte qu’il est souvent impossible de dire a priori quelle est la dose de liberté qu’on peut concéder à l’individu sans dommage pour la liberté de ses semblables : quand la quantité change, ce n’est plus la même qualité. Ici aussi, c’est l’implication de l’ensemble des forces vives du territoire, privées comme publiques, qui ont fait le succès de cette démarche aujourd’hui plébiscitée par 84% des français. D’autre part, l’expérience nous avertit que cette série est réversible, que nous pourrions, par un effort de nature différente (ou, comme nous dirons plus tard, en sens opposé) nous procurer à nouveau, dans un ordre inverse, les mêmes sensations : les rapports de situation dans l’espace se définiraient alors, si l’on peut parler ainsi, des rapports réversibles de succession dans la durée. La loi de santé la plus importante depuis la création de Medicare et Medicaid aux Etats-Unis en 1965 a eu un poids significatif dans la victoire de Barack Obama. Ses dirigeants doivent se garder d’interprétations simplistes et prêter attention au cycle du crédit mondial. Admettons qu’il ne les crée pas : du moins est-il capable de les susciter. Déjà Lotze en avait soupçonné la fausseté. Il est à la fois un porte-parole, un président de directoire ou de conseil d‘administration, un manager stratège. Et il doit s’y intéresser en permanence. Pourquoi, dans un monde dépendant de violence, abandonnerions-nous les idées créatrices et libératrices dont nous avons fait la devise de notre République ? Les inégalités s’estompent entre pays, mais se creusent en leur sein. L’extension apparaît seulement, disions-nous, comme une tension qui s’interrompt. Le développement de beaucoup de jeunes entreprises d’aujourd’hui reposent sur des cycles extrêmement courts, un contact immédiat et direct avec le marché et une capacité à « pivoter » très rapidement pour prendre en compte les retours des premiers utilisateurs. Ces molécules sont des centres d’où émanent des forces attractives et répulsives, voilà ce que l’expérience et le raisonnement semblent indiquer d’une manière certaine ; mais qu’elles aient la forme de sphères, d’ellipsoïdes, de pyramides, de cubes, ou qu’elles affectent toute autre figure courbe ou polyédrique, c’est ce qu’aucune observation ne peut nous apprendre, ni même nous faire présumer. Un écart peu significatif, donc. Mais avant d’approfondir ce point, montrons l’insuffisance des théories courantes de l’association.

Archives

Pages