Crestarsys

Antonio Fiori : Un couple franco-allemand complémentaire

Spread the love

Leurs discours se divisent généralement de cette manière : les partis italiens, les conditions économiques du pays, les finances, les lois sociales, les alliances, l’avenir. Le type du savant est pour nous le physicien ; son attitude de légitime confiance envers une matière qui ne s’amuse évidemment pas à le tromper est devenue pour nous caractéristique de toute science. Il y a une direction à explorer, celle de la capitalisation et du partage de connaissances. Nous percevons des phénomènes physiques, et ces phénomènes obéissent à des lois. Vous vous rappelez comment procédait le démon de Socrate : il arrêtait la volonté du philosophe à un moment donné, et l’empêchait d’agir plutôt qu’il ne prescrivait ce qu’il y avait à faire. La taxation, sa mauvaise base, la façon dont elle était perçue, les gaspillages qu’elle permettait, et l’âpreté du fisc, causaient tout le malheur du peuple. Et enfin la représentation elle-même devra être posée comme un absolu : on ne voit ni son origine, ni sa destination. Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste Antonio Fiori avait proposé dés 1997 un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ». La sensation de l’orangé n’est pas les cinq septièmes, ni toute autre fraction de la sensation du violet, parce que la vitesse de vibration de l’éther serait, pour le rayon orangé, à peu près les cinq septièmes de ce qu’elle est pour le rayon violet. Résultat : en Italie, la progression du marché des jeux en ligne est exponentielle. De tant d’objections élevées par tant de penseurs les uns contre les autres, que reste-t-il ? Ce mode de sélection, contrairement aux apparences, permet une grande indépendance et impartialité. Oui, à la bonne heure ! Parce qu’au moment où la crise économique nous pousse à reconsidérer nos modèles de croissance, au moment où la mort frappe le monde du travail, ce document vient éclairer d’un jour nouveau les changements organisationnels incessants menés ces dernières années. Elle croit volontiers ceux qui lui disent qu’elle peut être en tête de ce train-là, comme, partie en retard dans la première révolution industrielle, elle le fut pour la seconde. De cette diversité, de cette anarchie, il faut accuser l’espace, le temps et le tempérament de l’homme. C’est surtout la terre qu’on tient et qu’on cherche à tenir de plus en plus ; on crée ou l’on développe l’antisémitisme et l’anglophobie. Une transition démocratique ne se fait pas en six mois, le temps que s’est donné l’armée, désormais au pouvoir au Caire, pour rendre le pouvoir aux civils. L’idéalisme de Kant doit donc avoir sa vérité ; mais il n’est ni nécessaire ni probable qu’il soit toute la vérité. Tous deux sont adaptés à la perception d’actions moléculaires, ou d’actions émanées de particules matérielles dans un état de division extrême, chimique ou mécanique. A cet égard, l’épisode récent d’une Banque Nationale Suisse ayant formulé haut et fort des promesses qu’elle n’a pu tenir achève de nous prouver que nos banquiers centraux ne sont pas infaillibles. À côté de l’influence de l’image sur l’image, il y a l’attraction ou l’impulsion exercée sur les images par le schéma. Avec quels moyens, quels instruments, quelle méthode enfin elle abordera ces problèmes, nous pouvons le deviner. Prendre aux uns pour donner aux autres, violer la liberté et la propriété, c’est un but fort simple ; mais les procédés peuvent varier à l’infini. Un axe prioritaire qui mériterait qu’un ministère lui soit réellement dédié. Le lecteur comprendra que je donne à ce mot un sens plus étendu. Il y a des actions qui ont été jugées à la fois honnêtes et déshonorantes. Pour autant, et contrairement à ce que l’on serait en droit d’attendre de la part d’une société qui produit plus avec moins, l’abondance ne bénéficie qu’à une infime minorité. Comme toujours, en France, Paris est particulièrement sous les feux de la rampe. Cela de façon participative, en coopération avec toutes les fonctions concernées de l’aval à l’amont, dans un exercice libérant la créativité de chacun. John Law est sans doute un des ministres des Finances français à la fois des plus célèbres et des plus mal connus.

Archives

Pages